Un diagnostic en santé mentale : une étiquette

Vivre avec un trouble de santé mentale vient en soi avec son lot de difficultés. En plus de devoir vivre avec un trouble de santé mentale et ses diverses manifestations, la personne doit faire face au regard de la société. Qu’est-ce que la stigmatisation ? Lorsqu’on parle de stigmatisation, c’est le rejet et le déni de tout ce qui ne correspond pas aux normes de la société [source]. Plus particulièrement, en santé mentale, il s’agit d’une étiquette permanente qui nous suit partout. Malheureusement, il existe de nombreux préjugés envers les divers troubles de santé mentale. Ces préjugés sont présents tous les jours, mais aussi dans les familles et les milieux de travail.

Cette étiquette peut avoir de nombreuses conséquences pour les personnes qui la portent. Je vis personnellement avec un trouble d’anxiété généralisé et j’ai de nombreuses fois caché mon trouble dans mes divers milieux de travail, et aussi à l’école. J’ai eu la chance d’avoir une famille ouverte qui m’a soutenu dans mes nombreuses difficultés. Je sais que malheureusement ce n’est pas le cas de tous. J’ai d’ailleurs déjà eu un milieu de travail qui a diminué mes compétences et qui ne me croyait pas compétente pour occuper certains postes à cause de mon trouble. Rien de plus blessant et dégradant pour une personne qui vit avec un trouble de santé mentale. J’en suis même venu à croire que je n’avais réellement pas les compétences pour occuper un poste sous pression. J’ai rapidement compris que le problème ne venait pas de moi, mais du milieu.

Comment pouvons-nous aider en tant que société pour éviter l’étiquetage en santé mentale ? Il est primordial de parler de santé mentale. Je crois qu’on ne pourra jamais en discuter assez. Il faut comprendre et exprimer qu’il est NORMAL de vivre des moments difficiles, de vivre avec un trouble de santé mentale ou d’avoir un proche qui vit avec un trouble de santé mentale. Les campagnes publicitaires et les campagnes de sensibilisation sont utiles et pertinentes, mais il est important individuellement de parler de santé mentale ouvertement et de façon positive. Un autre aspect important pour diminuer la stigmatisation et les préjugés en santé mentale, c’est de s’informer. N’hésitez surtout pas à vous informer, poser des questions et rechercher sur les divers troubles de santé mentale. Il est important de ne pas s’arrêter au premier abord ou à l’image de la santé mentale que peuvent présenter certains média comme les films ou les séries télévisées. On doit collectivement travailler à promouvoir une image saine de la santé mentale pour être en mesure d’offrir un milieu, une société, acceptante et ouverte à toutes diversités pour les personnes qui vivent différentes difficultés en santé mentale.


63 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout