Les livres blancs de ma bibliothèque

Je suis une grande lectrice, j’ai un mur entier de ma chambre qui est rempli de livres. Il y a quelques mois, j’ai voulu me relancer dans la lecture de livres francophones. En parcourant ma bibliothèque, j’ai remarqué quelque chose d’assez troublant : Presque tous les livres que j’ai lu à l’école ont été écrits par des hommes blancs.



Sur 44 livres, 29 ont été écrits par des hommes blancs, 9 ont été écrits par des femmes blanches et 6 ont été écrits par des hommes non-blancs.




Comment est-ce possible qu’en 7 ans (5 ans de secondaire et 2 ans de Cégep), je n’ai lu aucun livre écrit par une femme qui n’est pas blanche? Comment n’ai-je lu aucun livre écrit par un Autochtone ou par une personne noire? Il me semble que ce n’est pas normal.


Le plus j’y ai pensé par contre, le plus j’ai réalisé que c’est logique et je suis arrivée à la même conclusion que celle élaborée dans mon dernier article.


Les livres sont la meilleure façon de s’exposer à différentes réalités et différentes perspectives. Ils nous permettent de développer une ouverture d’esprit.


  • Dans Les Misérables, on vit à travers Jean Valjean la France des années 1800.

  • Dans Les Belles sœurs, on vit le Québec des années 1960.

  • Dans Ni vous sans moi, ni mois sans vous, on plonge dans l’histoire d’amour de Tristan et Iseult au 12e siècle.

  • Dans La Part de l’autre, on plonge dans la tête fictive d’Hitler, en Allemagne dans les années 1900.

Je n’enlève rien à ces livres, mais voyez-vous quelque chose qui manque?


Où sont les livres qui nous plongent dans la réalité des Autochtones ou des personne noires ou des immigrants ou des Québécois noirs qui sont traités comme des immigrants alors qu’ils sont citoyens canadiens depuis des générations?


Où sont ces livres et pourquoi ne nous sont-ils pas enseignés?


Il est essentiel que ces perspectives nous soient enseignées à l’école. En comment mieux que par les propres mots des personnes qui les vivent?


J’ai eu de nombreux enseignants qui m’ont grandement marqués lors de mon parcours scolaire. Des enseignants passionnés de leur matière, j’en ai eu plusieurs et je les remercie. Le pouvoir que détiennent les enseignants est énorme et j’espère simplement que plus d’entre eux incluront des livres écrits par des auteurs diversifiés par le futur. Je leur en serais immensément reconnaissante parce que les livres sont puissants, et les enseignants aussi.


Voici une liste de livres antiracistes que je crois sincèrement que tout le monde devrait lire :

  1. Noires sous surveillance : Esclavage, répression et violence au Canada, par Robyn Maynard

  2. Indigenous Writes, par Chelsea Vowel

  3. Moi et la suprématie blanche, par Layla Saad

  4. This Place: 150 Years Retold

  5. The Skin We’re In, par Desmond Cole


Voici une liste de livres écrits par des auteurs qui ne sont pas blancs et qui nous plongent dans leur réalité et nous ouvre les yeux vers leurs perspectives :


  1. Kukum, par Michel Jean

  2. La haine qu’on donne, par Angie Thomas

  3. Les cerfs-volants de Kaboul, par Khaled Hosseini

  4. Manikanetish, par Naomi Fontaine

  5. Marabout, par Ayavi Lake

  6. Ru, par Kim Thuy

  7. Queenie, par Candice Carty-Williams

  8. From the Ashes, par Jesse Thistle

  9. Five Little Indians, par Michelle Good

 

Partagez sur vos réseaux sociaux. Et rejoignez-moi sur les miens!


Instagram : @leotreps

Tik Tok : @leotreps

240 vues1 commentaire