6 suggestions de livres québécois pour le 12 août

J’adore la littérature depuis très longtemps déjà. J’ai toujours été une grande lectrice. Il y a de cela un an environ, j’ai fait le constat que je lisais peu, voire pas de romans québécois.


Je n’en suis pas fière aujourd'hui, mais adolescente, je considérais que les livres québécois étaient plates comparativement aux livres américains. À ce moment de ma vie, à part la série Aurélie Laflamme, les seuls autres livres d’ici que j’avais lus étaient ceux que l’on m ‘obligeait à lire à l’école.


C’est une fois jeune adulte, commençant moi-même à écrire des romans à saveur dystopique, que je me suis mise à me questionner sur mon rapport à la littérature québécoise. Je ne la connaissais pas du tout. À partir de ce moment, j’ai commencé à m’intéresser davantage à ce que le Québec avait à offrir dans le milieu de l’édition. J'ai acheté plusieurs livres que j’ai littéralement dévorés! J’ai fait des découvertes qui ont changé ma vie. J’ai vite mis mes préjugés à la poubelle et je me suis trouvée tellement ridicule d’avoir dédaigné si longtemps les romans québécois.

 

C’est avec cette nouvelle habitude de consommation littéraire que je suis tombée sur un mouvement que je crois essentiel et que je veux partager avec vous.


Depuis 8 ans maintenant, chaque année à pareille date, une initiative fort intéressante commence à être de plus en plus connue. À mon avis, elle est très importante et même si sa popularité ne fait qu’augmenter elle n’est pas encore assez connue à mon avis.


« Le 12 août : J’achète un livre québécois » a pour objectif d’encourager notre milieu du livre québécois et nos auteurs et autrices. Cela est parti d’une initiative spontanée de deux auteurs jeunesse, Patrice Cazeault et Amélie Dubé, face à la morosité ambiante dans l’industrie du livre au Québec. Je ne dis rien de nouveau en vous disant que le milieu de l’édition est difficile et encore plus au Québec. Avec l’avènement d’Amazon, les traductions et l’ouverture mondiale, il est facile de se procurer des romans de genres diversifiés de grande envergure venant de partout dans le monde.


Je comprends que certains genres littéraires sont moins communs ici que dans d’autres cultures, et que le choix peut paraître moins grand, mais ce n’est qu’une façade. Quand on se met à regarder autre chose que les bestsellers, on trouve de tout au Québec. Nous avons un grand répertoire très riche et plus varié que l’on croit.


Pour vous donner une idée, durant l’édition de 2020, le site Les libraires a pu observer 500 % de plus en vente juste pour cette journée. En observant le BTLF Gaspard, on apprend que les ventes de la fiction québécoise se sont multipliées par 7! Beaucoup de données extrêmement intéressantes se retrouvent dans le BTLF et je vous invite à aller les regarder!

 

Participer à cette journée en encourageant bleu est important pour notre culture littéraire. Et si j’avais un dernier conseil pour vous, ce serait aussi de profiter de cette occasion pour encourager votre petite librairie indépendante de quartier, ou de faire votre achat sur le site les Libraires, qui représente justement ces petites librairies pour les achats en ligne. En plus, les romans ne sont généralement pas moins dispendieux sur Amazon que sur les Libraires, selon les recherches que j’ai faites.


Je comprends que parfois, notre situation budgétaire ne nous permet pas ce genre d’achat. Mais je pense qu’il y a tout de même des façons de consommer locales. Et dans consommer je ne pense pas qu’à l’achat, mais aussi à la lecture d’un livre. On peut donc consommer autrement avec par exemple :


— les Bibliothèques

— les commerces de seconde main

— l'emprunt à un ami ou à un proche

— l’écoute de livres audio sur la plateforme Ohdio gratuite de Radio-Canada

 

Et pour conclure, je vous laisse sur une petite sélection de romans québécois que moi et mon entourage avons grandement appréciés et n’hésitez surtout pas à demander à vos libraires des recommandations si vous n’avez pas déjà une idée du livre qui vous plairait.


Note de l'édition : Les liens ne sont pas des liens affiliés. Les suggestions sont vraiment juste des coups de cœur de l'autrice. Bonne lecture!



1- Faire œuvre utile, d’Émilie Perreault, des éditions Cardinal

« Quand l’art répare des vies », 20 récits de personnes qui racontent comment l’œuvre d’un artiste québécois l’a ébranlé dans son quotidien. Toutes extrêmement touchantes, ces histoires font réaliser comment l’art est important et peut nous aider à traverser des moments plus difficiles.


Cliquez ici pour vous procurer ce livre!




2- Ton absence m’appartient, de Rose-Aimée Automne T. Morin, des éditions Stanké

Un essai d’introspection qui tente de saisir l’héritage d’une enfance hors de l’ordinaire de l’auteur et de six autres personnes ayant vécu ce genre de situation. Des réflexions intéressantes en s’ouvrant à d’autres réalités, ça nous fait réfléchir à comment notre enfance nous à nous-mêmes laissé un certain héritage.


Cliquez ici pour acheter ce livre!




3- Demi-Vie, de Magali Laurent, des Éditions de Mortagne

Dans un futur où la vie est à temps partiel, Ysia atteint l’âge d’être une citoyenne à part entière, mais ces changements rendent sa nouvelle réalité difficile, voire perturbante. Le système est-il aussi efficace que ce que promeut le gouvernement ? Une dystopie rafraîchissante avec une héroïne forte et attachante.


Pour obtenir ce livre, c'est ici!




4- La bête à sa mère, de David Goudreault. des éditions Stanké

Âme sensible s’abstenir. Vraiment. Malgré tout, un joyau de racontage, les mots sont tous extrêmement bien choisis et puissants. Un narrateur antihéros, criminel sans morale décente qui est en quête de retrouver sa mère après avoir été enlevé par la protection de l’enfance plusieurs années auparavant.


Pour acheter La bête à sa mère, clique ici!




5- La déesse des mouches à feu, de Geneviève Petterson, édition Le Quartanier


Le récit suit Catherine une adolescente de Chicoutimi-Nord sur son quotidien assez « dark ». Roman qui donne une impression de réalisme de l’adolescence et qui raconte avec justesse cette période par laquelle nous sommes tous passés, en recherche de soi.


Clique ici pour acheter ce livre!




6- Les feuilletons des éditions Luzerne Rousse.