Être grosse ou être malheureuse

trigger warning : tentative de suicide, régime

Je n’ai pas toujours parlé du fait que j’étais grosse. J’évitais de prononcer le mot, de peur que ça ne devienne une réalité. Comme quand on dit « candyman » 5 fois dans un miroir et qu’il apparaît. Mon expérience dans un corps gros pourrait être une série de livres de plusieurs tomes. Laissez-moi commencer ici.


J’ai été grosse depuis que le p’tit gars dans la cour de l’école m’a traitée de grosse baleine en pleine récréation en 2e année du primaire, pendant que je jouais à la corde à danser.


Depuis, ça a été une suite sans fin de rappels incessants que je suis grosse. Pas de félicitations, ou de compassion pour les marques de coupures sur mon poignet à 9 ans. Juste des insultes relatives à mon poids, mon gabarit, ma corpulence, mon enveloppe. Des insultes relatives à mon existence. Le tout avec des rappels que ma peau est noire. « Est-ce que c’est tes vrais cheveux ou c’est une perruque ? ». Les mots anodins ne le sont pas tant que ça.

Je pourrais vous écrire une dizaine de livres de poche avec des insultes grossophobes. Quoiqu’elles ne seraient pas très variées, car les gens qui m’insultent n’ont pas tellement d’imagination. Mais bon, ça, c’est une autre histoire.

Ma première caresse d’un garçon au primaire a été celle d’un Mathieu, 3 ans plus vieux que moi, qui voulait voir à quel point mon gras de bedon était doux. Pour vrai, à ce moment-là, à 9 ans, j’étais prête à accepter cette attention. Parce qu’exister dans un corps gros, c’est la pire des choses au monde.

Je vous jure, j’ai tout fait pour ne plus exister dans ce corps, qui était monstrueux pour plusieurs. J’ai vraiment essayé toutes les diètes au monde. Pour un seul et unique but : maigrir. Et ce, à n’importe quel prix.

Certain/es diront que c’est ce qu’il fallait faire pour ma santé, mais je mourrais de l’intérieur tellement ma santé mentale était détruite. J’étais déprimée en permanence, j’avais sans cesse envie de mourir, je priais sans arrêt à Dieu mon désir d’être mince, je le menaçais de m’enlever la vie s’il ne me faisait pas maigrir. Je dois vous avouer que c’était la pire des émotions jamais vécues. J’en ai le motton dans la gorge à écrire ces lignes.

Si ça avait été une question de santé, il n’y aurait pas cette fois au Tim Hortons où j’étais allé m’acheter un sandwich. Je n’avais pas eu le temps de manger de toute la journée, car j’avais aidé une amie à déménager pendant 10 heures sous une température de 30 degrés sans nuages. La fille derrière moi chuchotait à son ami que si elle était aussi grosse que moi, elle ne mangerait jamais. Mais bon, ne pas manger du tout jusqu’à ce que je sois dans le corps idéal, c’est santé, non ?

J’ai 33 ans aujourd’hui et je ne suis pas mince, pas blanche non plus. Je suis toujours grosse, toujours dans un corps marginalisé, détesté par plusieurs, le cauchemar de certain/es. Mais les cicatrices sur mes poignets ont guéries, mes prières pour maigrir sont devenues les affirmations d’un hymne à mon existence, j’ai remplacé beaucoup de pleurs pour des rires. Aujourd’hui, je suis somewhat heureuse.

Je vais bien. Je suis qui je suis et je suis heureuse de cela.

Pour vrai, me donner la permission de me regarder avec des yeux remplis est la meilleure décision que j’ai prise. Et devine quoi ? Je suis encore grosse et j’ai envie de vivre. Le plot twist dans l’histoire de mon existence, c’est que j’ai choisi ma santé avant tout, avant une image, avant un statut, avant une taille de jeans. Oui oui, j’ai choisi ma santé. Et ma santé ne regarde que moi et Dr Rousseau.


 

ALLO! Je me présente je m’appelle Chrislène. Je suis créatrice de contenu @laremarkable, je suis modèle taille plus et j’ai fondé la page @mtlfatbabesquad. C’est une page où je mets en lumière plein de corps gros différents pour habituer ton œil à la différence corporelle, mais aussi pour te faire découvrir des personnes grosses qui méritent d’être mises de l’avant. Je vous le dis, c’est à ne pas manquer. Tout se passe sur mes Instagram. Enjoy!



Chrislène



69 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout